Les machines les plus efficaces: ombres et terreur dans les opéras shakespeariens