Postérité de Yourcenar : Laurent De Graeve, les masques et la légitimation