Une belle matinée de Marguerite Yourcenar: du romanesque au narratif