Une poétique de l'impossible: L'appentis revisité de Marcel Benabou