"On tourne" à l’épreuve de Walter Benjamin