Bachelard et D’Annunzio: les maîtres du Feu