Notre Europe: décomposition ou métamorphose?